Je suis psychologue clinicienne, diplômée de l’Université Paris V, d’un D.E.S.S (diplôme d’études supérieures spécialisées) en psychopathologie et psychologie clinique. Ce diplôme conformément à la loi du 25 juillet 1985 est nécessaire pour utiliser le titre de psychologue.

Je pratique la psychothérapie adaptée à chaque patient en fonction de sa personnalité et de sa problématique. La psychothérapie est avant tout une relation. Elle peut se pratiquer en entretiens verbaux dans un échange.


Je suis également formée à une méthode de relaxation, le training autogène progressif psychothérapique, méthode enseignée par le Docteur Yves Ranty, psychiatre et psychanalyste à Limoges, ancien président de la Société Française de Relaxation Psychothérapique.


Parallèlement à mon activité en cabinet libéral, j’ai exercé ma fonction de psychologue en milieu hospitalier, dans le service de médecine préventive universitaire de Limoges,ayant acquis une longue expérience auprès des étudiants,et au Point jeunes santé de la Caisse primaire d’assurance maladie assurant des psychothérapies pour de jeunes adultes. J'ai assuré des consultations auprès du personnel enseignant dans le cadre d’un réseau de soutien psychologique créé par un partenariat entre la MGEN et le rectorat.

Mon principal cadre de référence théorique est la théorie psychanalytique freudienne, avec la notion d’inconscient qu’il convient de mettre à jour pour dénouer les conflits intérieurs. Je reste néanmoins ouverte à différents courants de pensée dans une démarche éclectique, estimant que plusieurs visions théoriques sont nécessaires pour comprendre la complexité de la personnalité humaine. Le mot qui me tient à cœur est le mot « HUMANISME », ce mot reflétant les valeurs qui me paraissent essentielles : la liberté, l’attitude de respect total de la nature profonde de chaque être humain dans son unicité, et la mise en avant de ses capacités de créativité et de changement dans la construction de son existence.

Mon travail se situe toujours en référence au code de Déontologie des psychologues.

Une phrase de Guy CORNEAU, psychanalyste, disciple de Jung, guide ma pratique :

« Chaque être doit gagner sa liberté. Le combat que chacun est amené à livrer se déroule loin des champs de bataille, il se passe à l’intérieur. C’est une lutte pour libérer le meilleur de soi. »

Mon travail de psychologue se situe à ce niveau.